Facebook

Vitrolles triathlon
Vitrolles triathlon10 hours ago
Fier de vous les gars !
Vitrolles triathlon
Vitrolles triathlon a ajouté 3 photos.16 hours ago
Ils courent ils courent les vitrollais...
Vitrolles triathlon
Vitrolles triathlon19 hours ago
Alain Annunziata premier vitrollais en haut de l’izoard !!!Stephane 2ème!!
Vitrolles triathlon
Vitrolles triathlon1 day ago
Les Vitrollais au départ d’Embrun . Francis Guillaume Roma Alain et Stéphane
Vitrolles triathlon
Vitrolles triathlon4 days ago
Bonjour à tous et bonne vacances pour les chanceux, reprise des entrainements course à pied le mardi 22 août à 19h au stade Ladoumègue. Les entrainements pour la prochaine saison restent inchangés je vous invite à les consultés sur notre site internet. La natation reprendra plus tard, créneau piscine à partir du 5 septembre mais nous allons reprendre les entrainements en eau libre très prochainement nous vous tenons au courant
Vitrolles triathlon
Vitrolles triathlon1 week ago
"Trail du Canigou" par Olivier

Un petit retour d'expérience sur cette course un peu hors normes pour motiver les amateurs d'escapades en montagne.
Ce trail est emblématique dans la région. Tout le monde en parle. Ces caractéristiques : 33km pour 2200m de D+. La particularité : une grosse montée de 2200m suivi d'une grosse descente de 2200m !! Ca casse la fibre ...
Un point sur la course : histoire de fixer des objectifs, je donne rendez-vous à Agnès dans 4h... Une barrière psychologique, juste histoire de se mettre quelques contraintes !! Le départ est à 7h, une demi-heure après la trentaine de furieux qui participent à la version chargée (c'est à dire avec une ceinture de 8kg sur le dos) qui perpétuent la tradition des porteurs de glace de l'époque... Pour nous c'est environ 800 bonzommes qui s'impatientent pour défier le fameux pic du Canigou, accompagnés d'environ 200 autres qui ont choisi la version courte (21km)... Bref une belle panique au départ avec 1000 gars (et filles) prêts à en découdre. Je pars sur une bonne allure un peu perdu au milieu du bazar et me replace petit à petit dans la côte. Après une petite heure de chemins assez pentus et amusants, le sentier s'horizontalise (on va dire autour des 5-6 %) et ça n'en fini plus... Une bonne heure de course à pied sur faux-plat montant... long, très long !! Le dénivelé augmente trop lentement à mon gout, et mon objectif de 4h semble difficile à atteindre. Le moral en prend un coup... Mais voilà donc 2h que l'on est parti, et on arrive enfin au pied du pic. Là ça remonte sévère !! les derniers mètres dans le passage de la cheminée sont là, il faut poser les mains !! Sur ces portions je suis plus à mon aise et je reprends encore quelques places. Après 2h40, c'est le sommet... superbe ! Ici malheureusement pas le temps de s'attarder, il y a un monde fou pour nous encourager, et on nous fait vite passer un verre d'eau et repartir dans la descente pour ne pas créer d'embouteillages ! Finalement, mon objectif des moins de 4h est encore jouable si je descends bien. Le moral revient 😉 J'entame donc le pied léger et sur bonne allure. Je suis bien à mon aise sur ces pentes un peu techniques (mais pas dangereuse), et je reprends pas mal de place. Tout va pour le mieux c'est cool... mais une bonne demi-heure après c'est la panne d'essence ! Oulalalala... Plus de force, plus de jus, et malgré des chemins descendants et plutôt faciles, le rythme est bien trop lent pour finir dans les temps... Je serre les dents, les fesses et tout ce que je peux, je mange aussi tout ce que je peux sur les ravitos, mais rien y fait, je cours, mais pas vite... La dernière heure fut lonnnnnnngggggguuuueeeee et dans le dernier kilomètre, je revois passer la dizaine de concurrents doublés 1h plus tôt ! Rrrrrhhhh ! Bref la ligne est franchie après 4h09 (45e). Objectif presque atteint, mais frustrant quand même.
Ce qu'il faut retenir, c'est une organisation sans faille, des cadeaux de bienvenue très sympas, un repas d'après course bio et champêtre et un tarif très raisonnable (35 euros) des encouragements de partout et des bénévoles au top. Un travail énorme sur le balisage, les ravitos etc... Une course assez difficile physiquement du au profil assez particulier, mais qui vaut vraiment le coup !
A refaire mieux préparer !!!

Bonne fin d'été 😉