Retour sur le GP D1 d’Embrun

Print Friendly, PDF & Email

C’est Gégé qui nous fait le plaisir de raconter son expérience :

Le 12 Août la team Vitrollaise se déplaçait sur Embrun pour participer à la 3ème étape du championnat de France de D1 par équipes , composée de 5 Athlètes : Alessandro, Théo , Raphaël, mathieu et Moi même.
Nous partîmes donc la veille de la course en minibus du Club.
Pour aller récupérer Alessandro et Alberto de Sartrouville à l’aéroport de Marignane ; dès lors les bagages stockés en mode tétris , nous filâmes tambour battant et pas peu fier d’aller en découdre avec le gros niveau.
L’ambiance était au beau fixe dans le minibus et les blagues s’enchaînaient à n’en plus compter ; le fou rire quoi , et rien de mieux avant une épreuve , car le diaphragme se détend et on ne fait jamais la course avant la course .
Arrivés au péage de Tallard l’embouteillage nous surpris et nous fûmes patients et avec un esprit Zen nous passâmes çe petit contre temps pour arriver vers les 15h45 à Embrun .
Après une mini mini mini sieste , Mathieu nous proposa de faire la montée du col en minibus et de le redescendre en Velo .
Ce parcours cycliste était assez exigeant et donnait un dénivelé positif de 682 m .
Le soir nous prîmes le dîner à l’hôtel même et il fallait aller au lit avec un petit concert en bas de nos chambres ( atypique mais toujours dans la bonne humeur ).

5 h45 l’ iPhone nous reveille sur une musique de David Guetta et hop direction le petit dejeuner léger pour 6h15 .
Quelques Club de D1 étaient logés dans le même hôtel que nous et nous avons même causé avec Gérald Iacono et Philippe Lescure .
Allez allez pas le temps de traîner , on file à la chambre récupérer nos bikes et direction le plan d eau d Embrun où l’air avoisinait les 13 degrés .
Nous posâmes les vélos dans notre box et le petit échauffement était de mise .
Petites pompes, tourner les bras , demi squats , petit burpee et le micro annonça les équipes . Le cœur montait un peu en cardio et notre assistant et ami de Théo Debhard ( Greg ) nous motivait et nous gardait nos sacs à dos tel un sherpa (😂😂).

Les minutes approchaient et la 16eme équipe était demandé sur l’aire de départ ; Vitrolles triathlon.
Kavinsky en musique faisait monter la pression : 10 , 9 , 8 , 7 etc et paffffff c’est parti , ça court dans l’eau et déjà le premier est à 20 puis 30 puis 50 mètres, je me faufile et je sens que la nat est mon point faible , je lâche rien mentalement et j’envoie les bras en respi 3 puis 2 puis 3 puis 2.
Je lève la tête whaouh je suis quasi seul mais bon je suis sportif triathlete , pas pro certes mais je mets les gaz ; allez allez pose et tire vers la cuisse gégé ;première puis 2e bouée j’arrive derriere Mathieu et on sort ensemble de l’eau .
Reste 4 vélo .
Allez allez , le bike que j’affectionne mais les jambes lourdes ; pas grave il y a des bosses et j’adore , ça grimpe direct et le peuple est là en scander des encouragements bénéfiques .
J’appuie, j’appuie puis hop une descente technique. Rester concentré et se rappeler du parcours fait la veille. Je roule seul et encore seul , puis le col; whouah ça c’est du col , je tombe tous les pignons sauf un pour le milieu du parcours à + de 13 %, ça va je suis seul mais je fais tout mon possible ; je respire fort et je lâche rien ; je crache et la bile remonte ; c’est bon je regarde le capteur de Watts 350 uh uh je suis essoufflé , je respire avec le ventre et ça repart , j’envoie j’envoie , et là je bascule .
Content , je chope un gel fruit rouge au ph neutre ; ça descend bien ; j’ai un peu bossé les descentes et je coupe les virages mais je vois personne .
C’est pas grave je suis sportif et pas novice ; j’envoie encore sur le plat , et me mets dans les 2 dernières descentes en position d’œuf sur la barre horizontale à la Froom .
Je souffle je souffle .
J’arrive au plan d’eau , j’essaye de faire mon possible pour courir gainé et souffler souffler , dur dur dur .
J’ai connu pire mais j’ai le privilège d’être en bonne santé à mon âge et de me fighter encore .
Je croise Mathieu qui court bien avec des bons appuis.
Les gens nous encouragent , c’est beau , c’est une vie avec un sens . J’arrive exténué mais content et heureux . Ravitaillement et on reparle du parcours et du départ ; les amis les potes , Greg de st Etienne qui était du voyage avec nous et supporter .

Vitrolles Toujours 16 eme mais invincible comme le feu 🔥.

Alessandro 53 eme . Theo 61 eme , Raphaël 71 , gégé 79 eme et mathieu 80 ème .

Et maintenant place à l’embrunman…